Matane, au bord du Fleuve

Je suis heureuse de vous parler cette fois-ci de la ville de Matane. J’y suis passée un jour de printemps et la végétation était encore en dormance. 

Par cette belle journée ensoleillée, je vais vous partager des photos de cette charmante ville. 

14142 personnes habitent à Matane. C’est une ville qui a tous les services. Elle est étalée, il y a de la place. Les maisons sont belles, il n’y a pas de gros immeubles. Bref, c’est une ville calme, qui sent la mer et qui respire vraiment la tranquillité et la sérénité. Elle se trouve à l’embouchure de la Rivière Matane dans le Fleuve St Laurent.

Un très grand parc industriel se trouve aux abords du Quai. Il comporte des usines, des entrepôts, des concessionnaires, etc…

matane
Rivière Matane au Centre-Ville, il reste de la neige sur la berge.

Quels sont les lieux incontournables de la ville ?

Tout d’abord la passe migratoire : Les saumons remontent le fleuve pour ensuite aller dans la Rivière Matane. Ils passent dans un couloir à l’intérieur du bâtiment. C’est là où on les décompte et les mesure. Le petit barrage à côté du bâtiment empêche les saumons de remonter la rivière sans les avoir comptés.

Le jour où je suis passée, la Passe-Migratoire était fermée au public. Si vous passez à Matane pendant l’été, il y a de bonne chance que ce soit ouvert pour les vacances estivales. Nous pouvons voir à l’intérieur les saumons passer dans un tunnel de verre et il y a des réglettes sur la vitre pour s’amuser à les mesurer nous-mêmes. C’est vraiment très plaisant avec les enfants.

Batiment de la Passe-Migratoire
Barrage de la Passe-Migratoire, Matane.

Autre lieu incontournable, le Fleuve : à cet endroit, il ressemble à la mer, il sent la mer. L’eau est salée. L’estuaire du St-Laurent est un mélange entre l’océan Atlantique et le Fleuve St-Laurent. Vis-à-vis de Matane, l’autre berge du Fleuve est à plus de 50 km !

Le Fleuve St-Laurent à Matane.

Autre lieu incontournable, le quartier industriel : il y a tellement d’entreprises présentes, le quartier s’étale sur plusieurs kilomètres carrés, aux abords du Quai de Matane. Si vous recherchez du travail, ces entreprises acceptent de recevoir des candidatures spontanées. Contacter-les !

usine de cuisine
Usine des Cuisines Gaspésiennes.
Matane Irving
Réservoirs de Irving à Matane.
Usine Matane
Usine dans le quartier industriel.
Matane Quai
Quai de Matane.

Autre lieu incontournable, la Rivière Matane, tout simplement, avec des sentiers pédestres et pistes cyclables qui la longe dans le centre-ville. Cette rivière est vraiment fabuleuse. Elle est longue de 80 km. Et tout le long de la Rivière se trouve des accès pour les pêcheurs au saumon. Elle remonte jusqu’au village de St-René-de-Matane.

À la sortie de la ville, une passerelle nous permet d’aller au-dessus de la Rivière et un parc est sur l’autre rive. C’est un très bel endroit pour se promener, faire un pique-nique en famille.

Riviere Matane
Rivière Matane au sud de la ville, à la passerelle.

Comment se rendre à Matane ?

Matane est une ville sur le bord du fleuve, c’est très facile de s’y rendre en prenant l’autoroute 20.

Si vous arrivez de Québec ou de Montréal, prenez l’A20 direction Est. Vous passerez à Rivière-du-Loup, ensuite Mont-Joli et enfin vous y arriverez. Matane est à 631 km de Montréal, et à 400 km de la ville de Québec.

Si vous arrivez de l’Est, par exemple de Gaspé, c’est ultra simple. Prenez la route 132 au nord de la péninsule Gaspésienne vers l’ouest. Matane est à 292 km de Gaspé.

Y a-t-il des transports en commun pour se rendre à Matane ? Oui, nous pouvons arriver par avion à Mont-Joli (aéroport régional) et ensuite louer une voiture. 

Sinon par autobus régional, à partir de Montréal ou Québec, la compagnie Orléans Express dessert toutes villes au bord du Fleuve. Il n’y a pas de transport de train.

Quelles sont les spécialités gastronomiques à Matane ?

Vu que nous sommes en bordure du Fleuve, dans son estuaire, nous avons accès à des fruits de mer. Les bateaux-pécheurs font cuire les crevettes directement à bord avec de l’eau du Fleuve.

Une usine dans le quartier industriel conditionne les crevettes et autres fruits de mer. Les poissonneries ont des contrats d’approvisionnement avec les pécheurs.

La célèbre Crevette de Matane est effectivement très populaire auprès des amateurs. Les poissonneries vendent des mets préparés avec des poissons marinés, cuits dans l’érable, etc.

Il y a plus de choix pendant la période touristique de juin à septembre. Les poissonneries font aussi restauration sur place. 

poissonnerie Matane
Poissonnerie Bertran Desbois, à Matane.
Plat de crevettes

Quoi faire pendant 3 jours de vacances à Matane ?

Peut-on occuper ses vacances à Matane sans s’ennuyer ? Ça dépend toujours quelle période, si vos vacances sont l’été ou l’hiver ? Des pentes de skis sont très proches de la ville et sont réputés pour la glisse hivernale, de même que cet endroit est aussi un camping pour la période estivale.

L’été, c’est possible de se tremper les pieds dans le Fleuve. C’est même très agréable. Nous pouvons y faire bronzette et une petite baignade sans surveillance.

Il y a aussi des parcs en ville, où nous pouvons marcher, faire du vélo et amuser les enfants. Il y a des pistes cyclables partout en ville. C’est une ville où il fait bon vivre.

Si vous êtes amateur de pêche, aucun problème. Il faut en revanche réserver, avoir son permis de pêche au saumon. Les endroits pour pêcher sont très variés le long de la Rivière Matane. Ce sera l’objet d’un article quand la pêche sera ouverte !

3 jours, c’est quand-même très vite passé. Il y a beaucoup de restaurants et d’hôtels.

Si vous souhaitez augmenter la durée du séjour, les villages alentour en remontant la Rivière-Matane sont très faciles à trouver et la Rivière y est majestueuse.

pecheurs de saumons
Pêcheurs de saumons

Nos lecteurs ont aussi lu : De l’eau au sirop, l’aventure commence !

BIENVENUE !

sur mon blog

Canada,

Pays des opportunités !

Pour finir...

La ville de Matane est très jolie, très calme et très intéressante à visiter. J’espère que vous y trouverez le goût d’aller y faire un tour.

Le vent souffle en permanence. L’hiver, la neige est levée par le vent, donc ne s’accumule pas beaucoup en ville.

L’immobilier à Matane est comme partout depuis quelques années en hausse, il y a toujours des maisons à vendre ou à louer.

Pour les chercheurs d’emploi, les entreprises sont toutes potentiellement intéressées à recevoir des candidatures spontanées. Soyez à l’affut !

Bien à vous, 

Anne-Sophie

2 réponses

  1. Rigolo ça une ville qui s’appelle Matane (bientôt en japonais), ça se prononce comment ? Un lien avec le Japon ? Sais-tu d’où vient le nom ?

    1. Ahaha, je viens de voir sur la Toile que le mot « Matane » est associée au Japon et à différentes langues des Autochtones du Québec. Ça se prononce comme c’est écrit, tout simplement, mais il y a un désaccord quant à l’origine du mot :

      – En Micmac qui veut dire « vivier de castors » puisqu’il y en a plein de la région,
      – En Malécite pour « colonne vertébrale » puisque la Rivière-Matane ressemble à ça à travers les montagnes des Appalaches,
      – En Algonquin qui veut dire « épave » ou « débris de navire », puisque la navigation était difficile à cet endroit de l’Estuaire,
      – Ou bien encore « rencontre des eaux » ou « là où la rivière s’ouvre » selon d’autres sources variées, car le Fleuve St-Laurent et l’Océan Atlantique sont mélangés.

      Je ne pense pas un quelconque lien avec le Japon, mais une simple coïncidence. Merci à toi d’avoir soulevé la question !

Laisser un commentaire

Je vous invite à partager !